«

»

Fév 17 2016

Le parcours PROFESSIONNEL

parcours professionnelParcours des PROS dans les ateliers

Cet apprentissage se fait généralement à partir de 16 ans et selon la maturité du jeune. Ici primera une pédagogie axée principalement sur l’autonomie professionnelle.

Les objectifs

Poursuivre et renforcer les objectifs mis en place lors du parcours pré-professionnel en lien avec les objectifs propres au parcours professionnel.

Dans tous les cas, l’objectif poursuivi est de permettre aux jeunes le développement et l’utilisation optimale de leurs capacités pratiques au travers du travail technique proposé à l’atelier

Au travers du parcours professionnel qui lui aussi est modulable en fonction des besoins du jeune et des situations particulières, il va s’agir essentiellement de :

  • Accepter les exigences de l’activité professionnelle choisie,
  • Apprendre des gestes précis de plus en plus complexes,
  • Comprendre l’intérêt de ses gestes,
  • Développer les capacités d’initiative,
  • Améliorer la rapidité d’exécution,
  • Adopter un rythme de travail plus soutenu,
  • Intégrer la notion de productivité.

L’objectif final du parcours d’apprentissage professionnel est de déboucher sur une intégration dans le monde du travail, que ce soit en milieu ordinaire ou en milieu aidé.

Les Moyens professionnels

Les jeunes professionnels fréquentent selon leur choix, un des ateliers parmi les six secteurs d’activités suivants :

ainsi qu’une formation en économie sociale et familiale.

Alternance dans le cursus professionnel

C’est un outil supplémentaire de la formation professionnelle, dans un même secteur d’activité, consistant à positionner le jeune dans une situation de travail, de façon ponctuelle, en utilisant les services généraux existants à l’établissement.

Les périodes d’alternance se situent uniquement sur les temps d’atelier; elles permettent au jeune d’acquérir et de consolider des connaissances, des savoir-faire et des comportements, en le mettant en  situation réelle de travail.

Il serait souhaitable d’élargir le  principe d’alternance à toutes les formations professionnelles et hors établissement.

Flexibilité dans le cursus professionnel

Une possibilité de passerelle entre les différentes formations professionnelles peut être mise en place en fonction du projet individuel du jeune tout au long de son cursus d’apprentissage professionnel.

Cette possibilité de passerelle entre les ateliers peut également être proposée plus particulièrement la dernière année de formation afin d’adapter le projet professionnel du jeune au mieux par rapport aux exigences de l’extérieur.

En effet pour certains jeunes, le choix entre une orientation en milieu ordinaire de travail ou en milieu protégé, ne peut se définir qu’après une expérience de stages dans différents domaines et lieux. La possibilité de passerelle entre les différents ateliers et la polyvalence dans les formations permettent alors une adaptation du projet de chaque jeune.

Temps ateliers

Les jeunes professionnels bénéficient d’un temps de prise en charge atelier plus important que la prise en charge scolaire, la priorité pour ces jeunes devenant la formation professionnelle.

Composition des groupes

La composition des groupes se fait selon le protocole de passage  pré-professionnel vers professionnel (CA du 17 juin 2003).

Adaptation de la prise en charge

La prise en charge se fait par des progressions aménagées en fonction des compétences et des besoins du jeune.

La prise en charge du mois de juillet

La prise en charge pendant le mois de juillet est une manière différente de travailler  et d’apprendre : tout en restant dans une prise en charge professionnelle, elle permet aux jeunes de réinvestir des notions, développés tout au long de l’année, dans un contexte nouveau, à travers des projets tel que :

  • Depuis deux ans « La participation à l’éducation de l’environnement « , mise en place qui donne la possibilité aux jeunes de participer aux actions menées par le monde associatif autour de ce thème et la possibilité pour le moniteur d’atelier d’accompagner le jeune dans des activités diverses sur l’extérieur, hors contexte atelier,

Les liens entre les services de l’établissement

Parce qu’un réel travail d’équipe garantit la qualité et l’efficacité des différentes prises en charge d’un jeune au sein de l’établissement, ces liens entre les différents services apparaissent essentiels.

Ainsi le service « ateliers professionnels » à besoin de l’apport des autres services, de même que les autres services ont besoin de l’apport du service « ateliers ». Ces liens doivent permettre une meilleure approche du jeune, une meilleure compréhension de ses besoins, de construire et de conduire un projet cohérent lui permettant d’évoluer au mieux de ses possibilités tout au long de son parcours à l’IMT

Liens inter-services concernant le fonctionnement général

  • Réunions « Services Educatifs »,
  • Réunions « Etablissement »,
  • Journée Pédagogique. 

Liens inter-services concernant les prises en charge

  • Synthèses et bilans,
  • Rencontre service ateliers/psychologues avec un rythme régulier.
  • En fonction des besoins ressentis, des contacts ont lieu entre les différents intervenants de manière non formalisée.

Liens spécifiques inter-services aux jeunes pré-professionnels

  • Le moniteur ou éducateur technique référent du jeune pré-professionnel, est chargé de faire le lien entre les différents ateliers, de centraliser toutes les informations et observations, concernant le jeune, nécessaires à la réalisation de son projet établi lors des synthèses et bilans, et de restituer et faire le compte-rendu du projet aux professionnels concernés.

Liens spécifiques inter-services aux jeunes professionnels

  • Le référent professionnel conduit le projet de formation professionnelle défini pour lors des synthèses en lien avec les services,  avec une réunion de planification de stage trimestriel.

Liens avec les classes

  • Dans le parcours professionnel des jeunes, il nous paraît nécessaire de renforcer le lien entre l’apprentissage professionnel et l’apprentissage scolaire.

Ce lien permet de :

  • Donner du sens à ces deux types d’enseignement sans les cloisonner dans leur spécificité,
  • Favoriser le transfert des acquis d’une situation à une autre alliant pratique et théorie.

Les intervenants scolaires et professionnels se réunissent pour :

  • Etablir ensemble des projets spécifiques à un groupe d’atelier ou à des jeunes en particulier,
  • Construire des outils cohérents et utilisables en classe et en atelier (grilles de compétences, pictogrammes ou autres …). Ces outils pourront être utilisés pour construire le document reconnaissance des acquis.

Les stages

Laisser un commentaire