«

»

Juil 28 2016

L’IMT à son Pokéstop !

pokemonGOLa chasse est ouverte. Il est possible depuis le dimanche 24 juillet 2016, de télécharger, en France, sur un smartphone, l’application Pokémon Go qui permet de s’amuser avec le jeu vidéo du même nom et de chasser, entraîner et faire se battre des Pokémons.

Pokémon Go repose sur le principe de la réalité augmentée. Grâce à la caméra d’un smartphone, des images virtuelles sont insérées dans la réalité captée par l’objectif du téléphone. Cela donne l’impression que l’environnement virtuel s’est complètement intégré à la réalité. Les joueurs peuvent alors essayer de traquer les monstres de poche que sont les Pokémons.

 

L’IMT à son POKESTOPPOKESTOP_IMT

Les pokéstop sont symbolisés par des cubes bleus et ce sont des points fixes partout en France et dans le monde. Ils correspondent à des lieux culturels tels que des monuments, statues, plaque de commémoration, peintures etc… Certains commerces peuvent également être des Pokéstop.

POKESTOP_IMT_2Pour entrer dans un pokéstop, il faut vous rapprocher. Lorsque vous êtes à quelques mètres du point d’intérêt, cliquez dessus et la photo de ce lieu apparaît. Faites la pivoter en glissant votre doigt et des objets apparaissent. Cliquez dessus pour les récupérer.

Le Pokestop de l’IMT se trouve à l’emplacement du LOGO à l’entrée de la propriété

Objets que vous pouvez trouver à un Pokéstop :

  • Pokéball (pour attraper des pokémon)
  • Oeuf
  • Elixir de soin
  • Encens

En plus des objets, chaque passage dans un Pokéstop vous rapporte de l’expérience. C’est très peu mais ça ne coûte rien après tout. Un pokestop se recharge en 5 minutes, ce qui signifie que vous pourrez y retourner. Ne vous attendez pas à obtenir grand chose en y allant 10 fois dans la même heure. Vous avez plus de chances d’être gâté en y retournant plusieurs heures après.

PLUSIEURS ACCIDENTS A CAUSE DU JEU

Depuis son lancement, ce jeu est à l’origine de divers problèmes. Accidents de circulation divers en raison de l’inattention des gens qui s’y adonnent, entrée de joueurs sur des propriétés privées, franchissement de frontière, parties lancées dans des hôpitaux ou des lieux de mémoire… Autant d’événements qui sonnent comme un appel à une pratique raisonnée et raisonnable, d’autant que certaines personnes mal intentionnées n’ont pas hésité à attirer des joueurs dans des endroits où elles s’en sont pris physiquement à leurs victimes. Se rendre seul la nuit dans un parking privé pour chasser le Pokémon n’est ainsi pas recommandé.

Avant même la sortie officielle, la gendarmerie nationale a mis en garde les automobilistes sur son compte Twitter : « Conseils pour les dresseurs de Pokémon, conducteurs ne jouez pas au Pokémon Go. ». « Bon jeu, mais à l’arrêt », lance de son côté la police nationale, qui rappelle que l’usage du portable au volant est interdit et sanctionné de 3 points en moins et 135 € d’amende.

Le Parisien.fr 24/07/16