«

»

Juil 18 2017

« P’tits BOUCHONS »

Depuis de nombreuses années le groupe semi-internat pré-pro/scolaire collecte d’une manière informelle des bouchons.

Ils sont entreposés dans les locaux du groupe. Ces bouchons servent pour une partie à des activités et l’autre partie est destinée à l’association : « Bouchon handicap 88 ».

 

Cette association récupère des bouchons (plastiques, liège), des canettes métalliques,des papiers, cartons dans un but de recyclage.

Le fruit de la vente est destiné à apporter une aide matérielle (fauteuil, ordinateur, douche….) à des jeunes de 0 à 21 ans en situation de handicap.

La ville de Neufchâteau, met à disposition Quai Pasteur, un local pour le tri.

 

 

 

 

Groupe Semi-internat Juillet 2017

TROIS TONNES DE BOUCHONS EN UN AN

Ouverte en toute discrétion il y a tout juste un an, l’antenne locale de récupération de bouchons pour l’association Handicap 88 risque de se retrouver prochainement à l’étroit dans un local de l’ancienne maison de retraite.

La troisième tonne de bouchons récupérés au n°247 quai Jean-Moulin depuis un an, doit selon toute vraisemblance quitter la cité à la fin de cette semaine. Une véritable prouesse pour David Stasiowska et son équipe de bénévoles. Cet employé de station-service a d’abord commencé à amasser les bouchons dans son garage il y a un an quand l’association Handicap 88, basée à Docelles, recherchait une antenne locale.

Puis la municipalité a mis à disposition cette chaufferie désaffectée de l’ancien Ehpad du Val-de-Meuse. En quinze jours, le local était trouvé, qui mériterait, sinon davantage d’espace, au moins un point d’eau. Ne serait-ce que pour se laver les mains au terme des fastidieuses opérations de tri de bouchons.

David Stasiowska, son fidèle bras droit Cyrielle Morlot et les bénévoles continuent de récupérer des bouchons en plastique et en liège, des capsules de toutes matières mais aussi des magazines et des journaux ainsi que des canettes en fer et en aluminium. Ils sont encore à la recherche de petites mains bénévoles pour trier toute cette matière qui sera recyclée en pare-chocs automobiles ou en salons de jardin.

Tous se retrouvent le lundi matin, de 9 h à 11 h 30 et le vendredi après-midi, de 14 h à 16 h 30 (se renseigner au 06 41 73 58 07).

Avec Théo, 16 ans, son fils, David commente régulièrement un diaporama qu’il présente dans les écoles du secteur (une quinzaine au total) afin de conscientiser les plus jeunes aux nécessités du tri.

Des jeunes de l’IMT les assistent une fois par semaine et deux grandes surfaces mettent également à disposition des barils. « Cela monte en puissance », sourit David qui souhaite que les parents aux besoins spécifiques, en matière de handicap, se manifestent le cas échéant. « C’est valorisant de savoir que l’on peut aider localement. Pour un fauteuil roulant ou autre », conclut l’intéressé.

Olivier JORBA VosgesMatin Mardi 12 septembre 2017