«

»

Fév 01 2018

Des médaillés à l’institut médico-technique et au Rapadi

Thierry Conter, directeur de l’institut médico-technique (IMT) et du réseau d’accompagnement public d’adultes déficients intellectuels de la plaine des Vosges (Rapadi), a profité de sa cérémonie des vœux pour décerner des médailles du travail.

D’abord à des travailleurs de l’Esat (Établissement et service d’aide par le travail). Emmanuel Jacquot et Bruno Lhote ont reçu une médaille d’argent pour vingt ans de travail. Christophe Chevrel, Marie Lyse Odot et Claude Thouvenin la médaille d’or pour trente ans de travail.

Concernant le personnel du Rapadi, Corinne Menzin a reçu la médaille d’argent pour vingt ans de travail, Laurent Lefer la médaille d’or pour trente ans de travail et Daniel Moulin la médaille de vermeil pour 35 ans de travail.

Le directeur a également annoncé les objectifs des établissements. Du côté de l’IMT, il souhaite faire évoluer l’offre de service du Sessad (Service d’éducation spéciale et de soins à domicile) existant et développer une réponse pour le trouble spécifique du langage sur le territoire. Il aimerait aussi redéfinir le projet éducatif afin de répondre au mieux à ses missions et de travailler sur le parcours et l’accompagnement des jeunes afin d’optimiser des solutions à la sortie.

Concernant le Rapadi, une réflexion sera menée sur la modulation des temps de travail pour répondre aux besoins des travailleurs ESAT. « Nous développerons des actions visant à lutter contre les facteurs d’exclusion. Des solutions seront recherchées pour développer l’accompagnement psycho-social », a-t-il conclu.

VosgesMatin 31 janvier 2018